Les FabuleusesNous sommes huit femmes qui un jour grâce à un mouvement sans borne ont pris la décision de cesser d’espérer que leur vie change et ont posé des actions. Nous avons décidé d’être les personnes les plus importantes de notre propre vie et de nous mettre à l’horaire.

Les huit femmes que nous sommes, tout âge, poids et origine confondus avons débuté la course. Certaines avec un programme fractionné, certaines ont commencé par la marche mais tous, nous avons le même but : demeurer en bonne santé mentale et physique. De­puis, la course nous permet d’expirer le noire et inspirer le rose.

Étant tous maman, nous accordions beaucoup de temps à la famille ou aux activités de l’un et l’autre sans mettre les nôtres à l’agenda. Depuis que nous pratiquons ce sport, cela a changé et a fait de nous des meilleures personnes. Nous sommes plus disponibles, plus alertes et surtout plus ouvertes. Comme le dicton le dit : Maman heureuse famille heureuse.

Il est certain que chacune de nous a un passé différent et que les motivations sont aussi différentes de façon personnelle mais elles sont tous valables.

Une de nous a pris connaissance du défi et en a parlé à une qui en a parlé à l’autre et l’histoire a rapidement fait boule de gommes. Nous sommes tous mère de famille, la cause nous touche et nous motive énormément. Nous sommes fières et décidées à pren­dre part à cet évènement. Aucun enfant ne devrait être malade et aucun parent ne devrait avoir à accompagner un enfant dans la maladie.

Nous espérons que les fonds amassés pourront faire avancer la rechercher autant que toute notre équipe progressera à plusieurs niveaux tout au long de l’aventure. Dans le présent document vous aurez la chance de connaitre individuellement chacune de nous.

Catherine Denis

Catherine Denis

Je suis Catherine, j’ai 32 ans et je suis éducatrice spécialisée dans une classe d’élèves autistes, j’adore mon travail! Je suis une femme qui adore être entourée, je déteste la solitude! Étant maman de trois enfants en bas âge, je n’ai pas beaucoup de temps pour moi, ou plutôt je ne prends pas de temps pour moi.

Il y a un peu plus que deux ans, j’ai rencontré une personne merveilleuse qui m’a donné le goût de faire attention à moi. Étant une personne très anxieuse, il était primordial que je le fasse. Depuis presqu’un an, je travaille fort sur ma santé et ma santé mentale.

J’ai rencontré des femmes qui m’ont donné le goût de me mettre en forme. Donc la course est rentrée dans ma vie. Avec le défi S.O.S santé, c’est une expérience qui me donnera confiance en moi, qui m’obligera à vraiment penser à moi, qui me fera grandir et qui poussera mes limites.

Le fait de courir pour la cause des enfants est encore plus motivant puisque ma vie me permet de côtoyer beaucoup d’enfants. Ils sont importants pour moi, il y a bien sûr les miens, Zachary, Benjamin et Mélody qui sont la prunelle de mes yeux. Il y a aussi mes cocos à l’école, pour qui la vie est moins facile ce qui rend la recherche essentielle. Donc, merci de m’encourager et de croire en moi!!!!

Caroline Brouillette

Caroline Brouillette

Dans la dernière année, la vie m’a amené à me sortir de ma zone de confort autant au travail que dans mes dépassements personnels.

J’ai décidé de me mettre à l’horaire par la marche ainsi que la course. J’ai essayé plusieurs méthodes d’entraînement par intervalles avec des applications différentes. Mais un jour, un homme respectable, M. Jacques Aubin m’a dit : « La meilleure application sur laquelle tu peux te fier, c’est ton cerveau…il connait ton corps! Quand tu cours et que ce dernier ressent le besoin de marcher et bien écoute le…tu vas voir il saura t’aider.  » Alors, c’est ce que j’ai fait ! Et il avait raison ! À ma première course, le 30 mai, j’ai réussi à courir sans arrêt un 2 km et ensuite, en intervalles, il m’a permis de finir un super 5 km. Ce fut le début d’un accomplissement au niveau physique.

Lorsque mon amie Marie-Eve m’a lancé l’idée du défi, tout de suite j’ai eu envie de vivre cette expérience. Moi qui est une femme d’équipe, un leader dans l’âme, je guiderai mon équipe à la ligne d’arrivée avec fierté et avec les forces de chacune. Ensemble, nous réaliserons le plus grand des défis : Courir pour la cause des enfants malades au nom de la Fondation des étoiles.

Merci la vie de me permettre d’avancer et de m’amener vers le bon chemin afin de prendre soin de mon corps

Francine Gagné

Francine Gagné

Alors voilà, me voici à l’aube de la mi quarantaine, rendue à une période de ma vie où je ne m’attarde plus au « pourquoi  » mais plutôt au « comment « . La course a commencé pour moi le 18 septembre 2014, le jour où j’ai décidé d’arrêter de fumer, au début je courais pour ne pas engraisser mais je me suis vite rendu compte du bien que cela me procurait.

C’est alors que j’ai commencé à m’inscrire à des courses; des 5 km et des courses à obstacles. Et tout ça en compagnie de mon fils Cédric, 10 ans, à qui je crois avoir transmis la piqûre et le goût de se surpasser. Je me suis rendu compte que ça me permettait de passer du temps de qualité avec mon enfant tout en rendant l’utile à l’agréable. C’est pour cette raison que lorsque mon amie m’a présenté le défi, j’ai sauté sur l’occasion sans hésiter.

D’autant plus, les profits iront pour la fondation des étoiles et j’ai l’immense privilège d’avoir un enfant en santé. Donc, je fonce sans aucune peur ou presque. En vieillissant, je devrais plutôt dire en grandissant, je me suis rendue compte que j’étais la personne qui me jugeait le plus. Je ne croyais pas en mes capacités et je regardais le train de ma vie passer mais tout ça est terminé, j’embarque avec le sourire et le cœur en paix

Kathleen Graham

Kathleen Graham

Moi c’est Kathleen…

La philosophie de vie que j’applique est que j’ai un seul et grand pouvoir dans la vie et c’est celui de choisir. Choisir sainement ma vie que ce soit des activités, un travail, des amies, l’alimentation et des buts à atteindre.

En début d’année 2015, sans rien savoir de ce qui m’attendait, profondément à l’intérieure de moi je voulais faire une activité physique saine qui nécessite un entraînement et être en équipe avec des gens souriants et positifs. Je voulais aussi être guidée concernant la nutrition et les exercices à faire.

Tous les choix que j’ai fait depuis étaient dans ce sens et la vie à faite que, oui j’ai croisé une personne qui m’a aidé comme premier radeau et puis maintenant je me retrouve à faire partie de cette belle équipe de 8 membres pour Le Défi Moi pour Toi !

Pour MOI, faire la course Montréal-Québec je l’ai commandé sans le savoir à l’Univers qui apportera pour TOI, parents et enfant des soins, du soulagement et aussi du réconfort.

Merci La Vie !

Nathalie Bibeau

Nathalie Bibeau

J’ai toujours été une fille active et pleine d’énergie. Mais, pendant quelques années de ma vie, j’ai eu un laisser-aller causé par le tourbillon de la vie. La conciliation-travail-famille et un retour aux études ainsi qu’une nouvelle carrière, il était temps que je reprenne le contrôle de ma vie. J’ai alors entrepris un processus de perte de poids et de remise en forme. À nouveau, je mords dans la vie et tout est possible.

Pour mes 40 ans, rien de mieux qu’un dépassement de soi comme celui de relever un tel défi. De plus, courir pour la recherche sur les maladies infantiles me tient grandement à cœur.

Merci à ce précieux commanditaire :

Logo AC Transport

Danielle Montreuil

Danielle Montreuil

Alors voici un peu mon histoire, j’ai une amie qui m’a invité à participer au Color Run de Montréal, au mois d’août l’an passé. Donc j’ai commencé un léger entraînement et suite à cet évènement j’ai eu la piqûre pour le jogging. Depuis, je m’entraine et j’ai cessé de fumer pour améliorer ma santé et mon cardio. J’ai participé à d’autres courses (5 km) pour des causes différentes. Maintenant je cours 3 fois par semaine. Je suis mère de 3 enfants et mamie de 4 petits enfants, donc je veux être en forme pour les regarder grandir. Pour ce faire, j’ai recommencé à m’entraîner. La course me donne une paix intérieure et l’énergie nécessaire pour me dépasser. J’ai toujours été quelqu’un d’active et pas prête à m’asseoir sur mes lauriers.

Le défi Moi pour Toi me permettra de me dépasser encore plus tout en encouragent La Fondation des Étoiles.

Lucie Barette

Bonjour!

Je me nomme Lucie Barrette. Participer à un événement comme celui-ci permet de faire de belles rencontres, de nouer de nouvelles amitiés, de se dépasser et de nourrir un sentiment de fierté d’accomplissement de soi. Tout ce qui touche la santé des enfants me tient à cœur. Un proverbe dit que la vie ne se mesure pas au nombre de RESPIRATIONS que nous prenons, mais aux moments qui nous coupent le SOUFFLE. Je suis certaine que j’aurai le SOUFFLE coupé à plusieurs reprises durant cette aventure.

Le défi Montréal-Québec, je le relèverai. À vous de relever le défi de soutenir nos chercheurs afin que nos enfants grandissent en santé

 

Pin It on Pinterest

Partager